Comment obtenir un financement lors de création d’entreprise à Saint-Gilles ?

Certains critères peuvent faire l’objet des aides financières concernant un projet de création d’entreprise, dont la zone géographique où la société va être implantée, le caractère innovant du projet ou la spécificité de ses secteurs d’activités. Le profil du porteur de projet est également considéré, s’il est sans emploi ou en chômage. La présence de l’un de ces points permet à un créateur de projet de pouvoir bénéficier des aides de l’Etat et des collectivités territoriales.

En contact avec diverses institutions, l’expert comptable est le professionnel en mesure de savoir les différentes aides existantes susceptibles de concerner une entreprise quelconque. Pour une société installée en Bruxelles, l’expert comptable se charge de l’aide chômeur Saint-Gilles dans le cadre de sa création d’entreprise.

Pour démarrer une activité entrepreneuriale, les besoins en financement sont inévitables. Concernant l’emprunt bancaire, l’élaboration du plan financier est avant tout requise pour que la banque accorde ou non une demande de financement.

Établir le plan financier

Il s’agit d’un tableau qui récapitule la totalité des besoins financiers ainsi que les différents apports en ressources. La disposition de ce document permet d’apprécier l’équilibre du projet en termes de finance et sa viabilité. En d’autres termes, le plan financier permet de définir l’adéquation entre les fonds nécessaires pour faire démarrer le projet et l’argent disponible. Les banques et les autres organismes de crédit analysent les données fournies par le tableau pour donner son avis à propos de l’emprunt.

Compte tenu du niveau de technicité importante de ce document, l’appui d’un professionnel pour rendre crédible le plan de financement s’avère précieux.

Les éléments constitutifs du plan de financement

D’une part, doivent figurer dans les besoins financiers du projet toute somme sortant de la caisse de l’entreprise, à savoir : les immobilisations, les remboursements de prêt ainsi que les remboursements de comptes courants d’associés, la variation du besoin en fonds de roulement.

On entend par immobilisation tout matériel durable, utile à l’activité, conservable plus d’un an.

Le besoin en fonds de roulement constitue un indicateur montrant le besoin financier suite au décalage des flux de trésorerie relatif aux décaissements et aux encaissements.

D’autre part, doivent intégrer dans les ressources apportées toutes les sources de financement possible telles que les apports des associés, le déblocage de crédit et la capacité d’autofinancement.

A l’instar des apports des associés, ce sont les sommes d’argent apportées soit au capital sur le compte de la société ne pouvant être récupérées, soit en comptes courant d’associés, elles peuvent être remboursables.

Toutes les sommes obtenues par l’emprunt font parti des ressources qu’il soit prêt d’honneur ou prêt à la création d’entreprise.

La capacité d’autofinancement est relative aux flux positifs générés par l’entreprise dans son activité, c’est le résultat de la différence entre les sommes encaissables et celles décaissables.